Skip to contentSkip to left sidebar Skip to footer

Conseil municipal

Mot du maire

Accessible par l’autoroute 55, à mi-chemin au nord-ouest de Trois-Rivières et au sud-ouest de Shawinigan, Saint-Étienne-des-Grès est enracinée depuis 1859 en bordure du St-Maurice.

Son territoire de 104,78 kilomètres carrés comprend deux paroisses : Saint-Étienne-des-Grès au centre et Saint-Thomas-de-Caxton située sur la limite de Yamachiche. Forte d’une communauté de plus de 4 000 Stéphanoises et Stéphanois, Saint-Étienne-des-Grès se caractérise par un milieu enrichi d’une ruralité côtoyant des secteurs résidentiels. En plein développement et troisième en importance dans la MRC de Maskinongé, Saint-Étienne-des-Grès vous invite à la découverte d’une visite pittoresque de ses paroisses, ses routes rurales, le St-Maurice et la centrale La Gabelle, sa forêt, ses nouveaux secteurs résidentiels près de tout.

Première coopérative de santé au Québec, deux écoles primaires, un centre de la petite enfance et plusieurs garderies en milieu familial, un camp de jour pour les jeunes, une piste cyclable et de ski de fond, des producteurs maraîchers à proximité et plus d’une trentaine de commerces simplifient et agrémentent le quotidien.

Animée d’un mot d’ordre “La fierté d’innover”, toute la population s’active et déploie un dynamisme et de la solidarité pour poursuivre l’œuvre de ses bâtisseurs dans la modernité. Saint-Étienne-des-Grès se soucie d’offrir des services et des infrastructures en loisirs et en culture pour les jeunes et les moins jeunes favorisant un milieu de vie toujours en mouvement.

Une visite virtuelle qui vous rapproche de nous,

Saint-Étienne-des-Grès près de tout!

Robert Landry, maire.

Membres du conseil